À propos

Comment et pourquoi les Grecs, qui en ignoraient tout, créèrent-ils la démocratie ?
L'école française, à cette question, répond par la seule explication du contexte : la crise sociale générale du monde grec au Ve siècle obligea les aristocraties à laisser le pouvoir au peuple. Mais donner le pouvoir au peuple implique que l'on ait d'abord inventé la notion de citoyen.

C'est à cette lente genèse des nouveaux cadres de pensée qui, une fois la crise venue, permirent de jeter les bases de la démocratie, que ce livre s'attache, décrivant l'ample révolution culturelle que fut l'invention de la citoyenneté : la prééminence accordée à la communauté, l'importance prise par la participation politique dans la définition de l'identité de chacun, mais aussi, entres autres exemples, l'affirmation du libre-arbitre de l'homme dans la tragédie - Les Euménides d'Eschyle - ou la découverte, par Hérodote, que l'Histoire n'est pas un fil dévidé par les Dieux, mais un motif tissé par l'action des hommes.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques


  • Auteur(s)

    Christian Meier

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    03/01/1996

  • Collection

    Nrf Essais

  • EAN

    9782070725335

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    456 Pages

  • Longueur

    22.4 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    474 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty