Dénoncer les juifs sous l'Occupation ; Paris, 1940-1944

À propos

Omniprésente dans l'imaginaire lié à la France des années noires, la délation contre les juifs n'avait pourtant jamais fait l'objet d'une enquête approfondie. L'ouvrage de Laurent Joly vient combler cette lacune.

Croisant approche institutionnelle et études de cas individuels, il examine tour à tour le rôle de la dénonciation dans les pratiques du commissariat général aux Questions juives, de la Gestapo, de la préfecture de Police et du journal Au Pilori.

Ayant mis au jour les archives judiciaires concernant les quelque 240 Parisiens jugés, après la guerre, pour dénonciation de juifs sous l'Occupation, Laurent Joly interroge la figure du délateur, décrypte sa mentalité, ses mobiles, ses justifications. À partir de correspondances privées inédites, il fait également revivre le destin de victimes, telle Annette Zelman, dénoncée à la Gestapo par les parents de son fiancé non juif et déportée en juin 1942.

Tout un pan de la vie et de la persécution des juifs à Paris est ainsi ressuscité : des contextes sociaux conflictuels, des stratégies de sauvetage anéanties, des vengeances sordides se donnant libre cours jusqu'aux dernières heures de l'Occupation.

La délation contre les juifs n'est pas ce phénomène de masse que l'on imagine communément. Instrument de la politique génocidaire des nazis, elle n'en a pas moins provoqué la mort de plusieurs milliers de femmes, hommes et enfants.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Seconde Guerre mondiale


  • Auteur(s)

    Laurent Joly

  • Éditeur

    Cnrs

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    06/04/2017

  • EAN

    9782271094322

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    232 Pages

  • Longueur

    22.1 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    320 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Laurent Joly

Laurent Joly, chercheur au CNRS (CRHQ-Caen), a publié plusieurs travaux sur l'extrême droite française et la politique antijuive de Vichy, parmi lesquels Xavier Vallat (1891-1972), Vichy dans la « Solution finale » et L'Antisémitisme de bureau, parus chez Grasset. Ces portraits de collaborateurs, revus et augmentés pour le présent ouvrage, ont initialement été publiés dans Charlie Hebdo (sous le pseudonymede PhilippeLaurent).

empty